imageL’armateur allemand Hapag-Lloyd a conclu un partenariat avec cinq entreprises asiatiques de transport maritime pour former une nouvelle alliance internationale dans ce secteur.

L’annonce faite vendredi, en réponse à l’alliance  créée récemment par le français CMA CGM, accélère la concentration du transport maritime mondial en deux blocs. La nouvelle alliance commencerait à être opérationnelle en avril 2017 pour une période initiale de cinq ans.

Elle concerne 18% de la capacité mondiale de transport de conteneurs maritimes et plus de 620 navires sur les liaisons commerciales entre les pays occidentaux et l’Asie, ajoute l’entreprise allemande basée à Hambourg.

Cette Alliance, selon son nom officiel, réunira Halpag-Lloyd, les japonais Nippon Yusen Kaisha (NYK), Kawasaki Kisen Kaisha (“K”-Line) et Mitsui OSK Line (MOL), le sud-coréen Hanjin Shipping et le taïwanais Yang Ming Marine Transport.

Hapag-Lloyd n’a pas précisé le montant des économies attendues ni la répartition du pouvoir de décision au sein de cet ensemble.

L’armateur allemand dit en outre discuter d’une fusion avec United Arab Shipping Company (UASC) dans l’optique de lui faire rejoindre cette alliance ultérieurement.

Le secteur du transport maritime est en pleine consolidation.

L’armateur français CMA CGM et le chinois COSCO Container Lines vont ainsi former une alliance de partage de vaisseaux centrée sur l’Asie avec Evergreen Line et Orient Overseas Container Line.

CMA CGM a en outre obtenu le feu vert des autorités européennes pour le rachat de la compagnie de transport maritime de Singapour Neptune Orient Lines (NOL) pour 2,2 milliards d’euros.