imageProparco, filiale de l’Agence française de développement, a accordé, le 12 mai 2016, un prêt de 34,5 M€ sur 18 ans pour financer la construction et l’exploitation de SenergyI, une centrale solaire photovoltaïque au Sénégal.

Ce projet associe le savoir-faire de trois spécialistes français de l’énergie : le fonds d’investissement Meridiam, le constructeur français spécialisé dans l’énergie solaire Solairedirect (Engie) et Schneider Electric. Il permettra, selon le communiqué de Proparco annonçant l’accord de prêt, de développer l’offre énergétique du Sénégal, à moindre coût de production, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Il marque les premier pas du pays dans la traduction de ses engagements pris à la COP 21 en décembre 2015.

La plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

Avec une capacité nominale de 30 MWc, la centrale solaire Senergy sera la plus grande d’Afrique de l’Ouest. Elle sera située près de Méouane, dans la région de Thiès au nord-ouest de Dakar. Sa mise en service est prévue pour début 2017. Le projet d’investissement prévoit également la construction des infrastructures de connexion au réseau pour le compte de l’acheteur public sénégalais SENELEC – avec qui un contrat d’achat d’électricité a été signé sur 25 ans. Son coût total est évalué à 28 milliards de FCFA (soit 43,2 millions d’euros). La nouvelle centrale permettra de fournir en électricité l’équivalent de la consommation annuelle de 226 500 habitants à un coût plus compétitif que celui des centrales thermiques du pays.

Un projet associant le savoir-faire des français PROPARCO, Meridiam, Solairedirect (Engie) et Schneider Electric

Depuis début 2015, le projet solaire Senergy a été développé par la société d’investissement Meridiam, en association avec le constructeur français Solairedirect ainsi que les actionnaires initiaux du projet, le Fonds souverain d’investissements stratégiques (Fonsis) du Sénégal et Senergy SUARL, une société sénégalaise de développement de projets énergétiques. Leader de l’investissement privé dans les infrastructures avec un portefeuille sous gestion de 5 milliards d’euros, Meridiam a mis le cap vers l’Afrique en 2014 avec la création du Meridiam Infrastructure Africa Fund. Il s’est associé à Solairedirect, pionnière dans le développement de l’énergie solaire en France, pour développer et cofinancer des projets en Afrique. Dans ce projet, Solairedirect sera chargé de la construction de la centrale et Schneider Electric fournira les onduleurs et les transformateurs.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser