imageActionnaire de TFM SA, société anonyme de droit congolais, GÉCAMINES  dit avoir appris par les medias la cession par FREEPORT-MCMORAN de la totalité de sa participation dans TF HOLDINGS, opérant ainsi unilatéralement son retrait du projet TENKE FUNGURUME MINING (TFM), ainsi que le transfert de la majorité et du contrôle de la société TFM SA à une entité tierce.
Le groupe congolais dénoncé cet accord unilatéral opéré sans l’assentiment et le feu vert des autorités: «FREEPORT-MCMORAN et l’acquéreur n’ayant eu aucun contact avec GÉCAMINES quant à l’exercice de ses droits et aux nouvelles conditions d’exploitation du projet, GÉCAMINES décide de faire examiner par ses conseils les termes annoncés de l’opération au regard de ses droits en vertu des accords la liant directement ou indirectement à FREEPORT-MCMORAN».

GÉCAMINES fera donc valoir ses droits, comme elle l’a fait ces dernières années à l’occasion de décisions unilatérales de retrait de ses partenaires par des tentatives de cessions indirectes du contrôle des sociétés communes à des entités tierces.

Share Button