Par Élisabeth K,

Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun.
Elisabeth Huybens, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun

D’après un communiqué de la Banque mondiale, les administrateurs de l’institution ont approuvé la semaine dernière, un financement d’un montant total de 127 millions de dollars (environ 65 milliards de F Cfa) en faveur du Cameroun. Ce montant servira à accroître le recours aux services de santé et améliorer la qualité de ces services au Cameroun, en particulier les services de santé de la procréation, de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent et les services de nutrition. 

Le financement comprend un crédit de 100 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) et un don de 27 millions de dollars du Fonds fiduciaire du Mécanisme de financement mondial (GFF).

Durant la première phase (2016-2018), les activités viseront à couvrir 36 arrondissements dans les trois régions du nord du Cameroun (Extrême-Nord, Nord et Adamaoua). Les femmes, les adolescents et les enfants âgés de moins de cinq ans, ainsi que les populations déplacées et les réfugiés touchés par l’insécurité qui règne dans la région, bénéficieront de ces interventions.

« Les autorités camerounaises, forte de six années d’expérience du financement basé sur les résultats considèrent quil est essentiel de procéder à ce type de financement pour renforcer l’efficacité de l’allocation et de l’utilisation des ressources destinées au secteur de la santé, et élargir le recours de la population aux services de santé essentiels en améliorant la qualité des services de santé », note Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun.

Share Button