Screenshot_2016-05-10-20-20-48-1

Le géant maritime suisse Mediterranean Shipping Company (MSC) a manifesté ce 9 mai son intérêt pour le projet d’extension du port de San Pedro, la seconde plateforme portuaire ivoirienne, situé dans le sud-ouest du pays, à 350 km d’Abidjan.

Au sortir d’une audience avec le Premier ministre ivoirien, l’ambassadeur la confédération helvétique à Abidjan, Thomas Litscher, accompagné de Nicolas Houard, représentant la firme, a indiqué que MSC « a un dossier important avec les autorités pour l’extension du port autonome de San Pedro ». « Le dossier est suffisamment avancé qu’il méritait un entretien avec le Premier ministre », a-t-il ajouté sans donner plus de détails.

« Nous croyons beaucoup en San Pedro où nous avons un terminal qui a démontré combien ce port est stratégique (…). Ce terminal arrive aujourd’hui à saturation et nous désirons avec les autorités redévelopper ce partenariat pour faire de ce port l’un des premiers ports d’Afrique » a fait savoir pour sa part Nicolas Houard, qui a confié que « les négociations avancent bien ».

Le port de San Pedro dont le trafic a plus que doublé en 5 ans, à 4,85 millions de tonnes fin 2015 contre 1,8 million en 2011, porte un projet d’extension estimé à environ 950 milliards FCFA.

Un plan de développement qui comprend notamment l’aménagement d’une nouvelle zone industrialo-logistique de 150 hectares et la construction de nouveaux terminaux portuaires spécialisés dédiés au traitement de conteneurs, d’engrais, au stockage de produits pétroliers et gaziers et aux opérations d’exploration pétrolière.

MSC, considérée comme la deuxième plus grande compagnie maritime mondiale, opère une flotte de 480 portes conteneurs en activité avec une présence dans 150 pays.

Share Button