Screenshot_2016-05-05-09-33-45-1

Avec 18 filiales déjà installées en Africa, le groupe United Bank of Africa (UBA) annonce une nouvelle phase d’expansion africaine en dehors du Nigeria avec l’implantation de 7 nouvelles filiales. Ce qui portera le nombre de ses filiales à 25.

Selon le président du conseil d’administration d’United Bank of Africa,Tony Elumelu, l’ambition affichée par la United Bank of Africa est de se positionner comme leader  des services financiers en Afrique.

Avec le  Nigeria  comme principal marché de l’institution financière, la UBA se voit contraint à la diversification géographique. En effet, les défis économiques de la première économie d’Afrique mettent la pression sur l’exploitation de plusieurs secteurs dont celui des banques. Les banques nigérianes sont confrontées à un dilemme économique à savoir réduire le volume des prêts dans le cadre d’une sérieuse évaluation des risques ou continuer avec une politique souple d’octroi des crédit pouvant aboutir à l’explosion du volume des créances douteuses.

La UBA a procédé à la baisse de 5, 8 % de ses prêts accordés sur le marché nigerian, soit une valeur de 835 milliards de nairas. Une option prudente si l’on sait que les crédits consentis  au reste de l’Afrique ont progressé de 6% et s’approchent désormais des 200 milliards nairas. Les activités africaines (hors Nigeria) ont par ailleurs généré 25% des revenus de la banque en 2015.

Ce contenu pourrait également vous intéresser