imageLa banque britannique Barclay’s a annoncé ce mercredi la vente de 12% du capital de Barclay’s Africa Group, une première étape dans la perspective d’une sortie partielle de sa filiale africaine où elle détenait jusque-là 62% de participation.

De l’opération qui concerne 103,6 millions d’actions, l’on sait que le gestionnaire de fonds de pension sud-africain Public Investment Corporation (PIC), déjà porteur de 5,6% du capital, s’est arrogé 1,2% des actions en vente, Barclay’s ne communiquant pas sur les autres acquéreurs.

Il s’agit d’ « une première étape importante dans nos efforts de réduire notre participation dans Barclay’s Africa à un niveau tel qu’il permet une déconsolidation comptable et règlementaire » a expliqué Jes Staley, directeur général de Barclay’s dont les activités seront recentrés vers le Royaume Uni et les Etats-Unis, en raison des nouvelles normes réglementaires plus contraignantes.

Présent dans 12 pays africains, Barclay’s Africa Group est essentiellement porté par sa branche sud-africaine, Absa Bank, où elle a réalisé 86% de ses revenus en 2015.

 

Jean-Mermoz Konandi, Abidjan

 

Share Button