Par Élisabeth K, Douala

 Loïc Mpanjo Essembe
Loïc Mpanjo Essembe, Président de MELX 

Les responsables de la bourse des matières premières Mel Commodities Exchange (MELX), basée à Abidjan en Côte dIvoire, ont rencontré récemment à Douala au Cameroun, les opérateurs économiques locaux, afin de les intéresser aux activités de cette structure.

La rencontre avait pour but d’aguicher les exportateurs et autres négociants de cacao et de café, afin qu’ils intègrent le réseau MELX.

Daprès le président de MELX, Loïc Mpanjo Essembe, cette bourse a décidé de coter toutes les matières premières à l’export, notamment le cacao et le café, dans des pays comme le Cameroun, la Côte dIvoire et le Ghana, afin de créer un indice vendeur qui deviendra une référence.

Il ne s’agit donc pas de créer une bourse au Cameroun, mais d’ouvrir celle d’Abidjan à des sociétés camerounaises qui voudraient coter leurs matières premières et réduire le nombre d’intermédiaires.

Ce contenu pourrait également vous intéresser