Par Elisabeth Kamogne, Douala.

imageLa Société sucrière du Cameroun (Sosucam), la Société Camerounaise de Transformation de l’Alluminium (Socatral) et Alubassa (spécialisée dans la production des ustensiles de cuisine), devraient bientôt être cotées sur le marché boursier camerounais, à travers la Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières du pays.

 

 

En effet, le gouvernement camerounais a décidé de céder les actifs qu’il détient dans ces entreprises, à travers une offre publique de vente d’actions sur la DSX. Le procédé avait été identique pour les entreprises SEMC, Socapalm et Safacam, les seules jusqu’ici cotées sur ce marché.
La date de ces nouvelles introductions n’a pas été précisée. Mais l’opération vise notamment à redynamiser le marché boursier camerounais. L’objectif est d’atteindre les 3000 milliards de francs Cfa de capitalisation boursière dans les compartiments des titres de capital (les actions), et de 1000 milliards de francs Cfa dans le compartiment des titres de créance (obligations) d’ici 2018.

Depuis le mois de mai 2006, date de l’introduction de la toute première entreprise sur sa cote, ce marché financier totalisait une capitalisation boursière globale de seulement 500 milliards de francs Cfa à fin février 2015, d’après le ministère des Finances camerounais.