SUNEOR-524x360 (1)

Le Chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall, a demandé à son gouvernement d’accélérer le processus de restructuration de la SUNEOR (principale huilerie du Sénégal), en marge du conseil des ministres tenu le 27 avril.

Pour rappel, l’Etat du Sénégal est à la recherche d’un repreneur pour la SUNEOR depuis le mois d’octobre 2015. La SUNEOR pourrait trouver un acquéreur liquide et performant sous peu de temps. Des pourparlers avec l’Etat pour le rachat du Group agroalimentaire par le singapourien, Olam, sont en bonne voie.

Selon des sources sûres, le président du Sénégal, Macky Sall, qui suit le dossier avec grand intérêt, a donné son aval aux négociateurs. Il y’a quelques mois, l’Etat du Sénégal avait rejeté une offre venant du groupe français Sofiproteol qui proposait 14 milliards de F CFA pour le rachat des deux sites les plus performants de la Suneor (Kaolack et Ziguinchor), avec une capacité de trituration de 400.000 tonnes d’arachides. Trouvant peu convaincant cette proposition, le président Sall avait finalement passé l’éponge sur cette offre.

Le gouvernement s’était alors opposé à une division du patrimoine de l’entreprise. Le patron du groupe Advens, Abbas Jaber, avait acquis en 2005 la Sonacos (devenue Suneor) pour un vil prix, 5 milliards de FCFA pour une entreprise évaluée à 80 milliards de FCFA. Malgré ce prix, l’homme d’affaires réussira à mettre l’entreprise dans une situation d’endettement très avancée avec un trou de 48 milliards de F CFA.

La filière arachide est le principal revenu agricole du Sénégal, qui occupe plus de 4 millions de paysans.

Ce contenu pourrait également vous intéresser