microfinance-agricole

Une enveloppe de 300 millions de dollars a déja été collectée par la Chambre d’agriculture, des pêches, de l’élevage et des forets (CAPEF) du Cameroun pour le financement, a révélé son  président, Janvier Mongui Sossomba.

Ce fonds a été mobilisé suite une tournée de terrain entamée en février dernier par le président de cette chambre consulaire. Cette tournée de mobilisation de fonds pour la constitution du capital de la Capef, devrait s’étendre jusqu’au 10 décembre prochain. Elle s’adresse aux organisations paysannes, aux coopératives de pêcheurs, d’éleveurs ou d’agriculteurs, ainsi qu’aux PME des secteurs forestier et agro-industriel, a-t-on appris.

L’objectif est de mettre en place une structure devant aider les acteurs des filières agro-sylvo-pastorale et piscicole à lever les obstacles au financement de leurs activités.

La Capef sera un établissement de microfinance avec un capital initial de 10 milliards de francs Cfa. La création de la banque spécialisée a été annoncée depuis 2011, mais le processus de sa mise en place se heurte encore à de nombreux obstacles structurels tels que la législation autour du foncier, qui recèle encore quelques limites au Cameroun.

Share Button