Depuis le lancement des activités d’affacturage en 2009, la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC), filiale locale du groupe français Banque populaire (BCPE), a déjà financé les PME et PMI à hauteur de 50 milliards de francs Cfa.

L’information a récemment été révélée à Douala par François Mai Sango, responsable marché PME-PMI à la BICEC. C’était au cours d’une rencontre avec les responsables des PME-PMI sur les opportunités qu’offre l’affacturage aux entreprises.Selon Hugues Olivier Bangneki, le directeur Afrique centrale et Ouest de la Coface (compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur), le partenaire technique de la BICEC dans l’affacturage ; ce mécanisme de financement consiste à transférer les créances d’une entreprise à une banque ou autre institution d’affacturage, qui les finance alors immédiatement. Pour François Mai Sango, «l’affacturage permet d’avoir des financement trois fois supérieurs» à ce qu’on obtiendrait grâce à des mécanismes plus classiques tels que le découvert, par exemple.

 

Share Button