Screenshot_2016-04-20-15-02-53-1

La Nouvelle Banque de Développement (NDB), nouveau bailleur de fonds multilatéral mis en place par les BRICS à savoir le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, a approuvé son premier volet de prêts d’un montant total de 811 millions de dollars (719 millions d’euros). 

Cette enveloppe financière est destinée à des projets d’énergie renouvelable dans quatre de ses pays membres. Il s’agit du Brésil qui recevra 300 millions de dollars, 81 pour la Chine, 250 pour l’Inde et l’Afrique du Sud 180.

D’après les estimations de la Nouvelle banque de développement des BRICS (NDB), la réalisation de ces quatre projets permettra de réduire le volume d’émissions polluantes de 4 millions de tonnes par an.

Il faut noter que la banque de développement des BRICS, a été créée en juillet 2015 et installée à Shanghai (Chine) depuis février dernier.

Ce contenu pourrait également vous intéresser