image

La quatrième édition des «BRVM INVESTMENTS DAYS» s’est tenue ce lundi 18 avril à Dubaï, aux Emirats Arabe Unis.

Cet évènement, placé sous le haut patronage de son Excellence, Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget de la République de Côte d’Ivoire représenté par Monsieur Paul Koffi KOFFI, Ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, est le premier du genre que l’institution boursière de l’UEMOA a organisé au Moyen- Orient.image

A la suite des allocutions de bienvenue et d’ouverture prononcées par Messieurs Pierre Atépa GOUDIABY, PCA de la BRVM et Paul Koffi KOFFI, la Conférence a démarré par deux discours introductifs (keynote speeches) prononcés par le Représentant de la Banque Islamique de Développement, Monsieur Zakiyoulahi SOW et Madame Laurence Do REGO, représentant le Groupe ETI.

Ensuite, ont suivi trois tables rondes portant respectivement sur

-les perspectives macroéconomiques et opportunités pour les Investissements Direct Etrangers ainsi que les investissements en portefeuille dans l’UEMOA,

-l’attraction des investisseurs internationaux sur la BRVM et (iii) l’amélioration des relations avec les investisseurs.

 

Des professionnels au rendez-vous

Environ 100 participants représentant des Fonds d’investissement, des Banques d’Affaires, des Courtiers Internationaux, des Fonds de Private Equity, basés au Moyen-Orient ainsi que plusieurs acteurs du Marché Financier Régional (SGI, SGO, sociétés cotées, etc.) ― ont pris part aux travaux de cette journée.

Après l’état des lieux et l’examen de l’évolution récente de la BRVM, des pistes de solutions ont été identifiées en vue d’améliorer l’attractivité de la BRVM et sa contribution au financement des économies de l’Union. Il est ressorti des échanges que pour attirer durablement les investisseurs internationaux, l’Union doit consolider sa stabilité et ses performances macroéconomiques, assouplir davantage la réglementation des changes pour l’investissement en portefeuille et encourager la mobilisation des ressources longues par le marché. L’UEMOA doit enfin favoriser une croissance inclusive en mettant l’accent sur le développement des capacités humaines.

La BRVM devra accueillir de nouvelles sociétés à sa cote (grandes entreprises, PME- PMI), inciter les sociétés cotées à diffuser plus de titres dans le public et mettre plus fréquemment des informations à la disposition des investisseurs.

A la clôture de la journée, le Directeur Général de la BRVM, Monsieur Edoh Kossi AMENOUNVE, a tenu à témoigner sa gratitude aux Autorités de l’UEMOA pour leur permanente sollicitude à l’égard des structures centrales du Marché Financier Régional et à remercier tous les partenaires qui ont contribué au succès de cette édition. Rendez-vous a été pris en 2018 en Asie (Hong Kong et Singapour) pour la cinquième édition.

Source: BRVM

 

 

 

Share Button