MTN

Dans un communiqué officiel publié le 11 avril dernier, la filiale au Cameroun de l’opérateur des télécommunications sud-africain, MTN, annonce le lancement d’une campagne nationale pour renouveler l’identification de ses abonnés. La campagne qui « vise à confirmer l’identification des abonnés MTN et à identifier ceux qui ne le seraient pas encore »s’étendra jusqu’au mois de juin prochain, souligne l’opérateur.

« A travers cette nouvelle campagne, MTN Cameroun entend se conformer pleinement aux directives du Premier ministre qui, par un décret du 3 septembre 2015, a donné de nouvelles orientations aux opérateurs de téléphonie mobile, dans la procédure d’identification des abonnés», a indiqué le communiqué de MTN.

Pour être sure de son identification, l’abonné peut envoyer un SMS gratuit au 8758. Ce message lui confirmera que son identification est complète. Au cas contraire, il doit nécessairement se  faire identifier à nouveau avant le 1er juillet au risque de voir son abonnement désactivé.

Entre 2014-2015, 6 millions de puces téléphoniques ont été suspendues par les opérateurs de téléphonie au Cameroun, selon un rapport du régulateur  de télécoms  camerounais.

L’identification des abonnés dans le secteur de la téléphonie est devenue une exigence dans ce pays pour faire face aux attaques  terroristes perpétrées sur le territoire camerounais par la secte islamiste nigériane Boko Haram. En effet, les téléphones portables sont souvent utilisés pour actionner les charges explosives portées par des kamikazes.

Cette mesure est également prise pour parer la fraude à la Sim box  qui constitue un facteur  de détournement  d’appels internationaux pour des appels nationaux. Ceci a fait perdre environ 18 milliards de F CFA aux quatre opérateurs de téléphonies locaux en 2015, et a causé un maque-à-gagner de plus de 4 milliards de F CFA à l’État camerounais, du fait de taxes non payées sur les appels ainsi détournés.

 

 

 

Share Button