tj-cac-camair-co-boeing-767-300_planespottersnet_410448

Avec une flotte estimée à cinq aéronefs, notamment deux MA 60 chinois mis en service au mois de janvier dernier, la compagnie aérienne publique camerounaise, Camair Co, est appelé à renforcer sa flotte de 9 aéronefs, afin d’être compétitive dans le secteur du transport aérien aujourd’hui très concurrentiel.

Ces recommandations sont de Boeing Consulting, mandaté par le gouvernement camerounais afin d’accompagner la restructuration de la compagnie aérienne nationale camerounaise, qui depuis le lancement de ses activités en 2011, fait face à de multiples difficultés financières.

Si Camair Co réalise ses acquisitions, elle se retrouvera avec une flotte de 14 appareils, donc un chiffre au delà des prévisions de la direction générale qui annoncé un besoin de onze aéronefs. Aussi, l’Etat camerounais devrait revoir à la hausse l’enveloppe de crédit récemment contractée auprès d’un consortium de banques locales, au profit de la compagnie aérienne publique. Une enveloppe de 25 milliards de francs Cfa, arrangée par la filiale locale d’Ecobank, et extensible à 30 milliards de francs Cfa, selon des sources officielles.

Le financement en question ne sera pas toutefois mis à disposition de Camair Co qu’une fois le plan de relance de la compagnie adopté.

Camair Co est le 3éme transporteur aérien sur le marché camerounais avec 11% de parts de marché (derrière Air France, 21%, et Brussels Airlines, 13%), y compris les 3% que représente le segment des vols domestiques dans le pays, segment sur lequel la compagnie publique opère seule actuellement, selon le bulletin statistique de l’Autorité aéronautique.

Ce contenu pourrait également vous intéresser