Screenshot_2016-04-13-16-57-41-1

L’institution financière, Bank of china, vient d’accorder à l’entreprise africaine de production de ciment, Dangote Cemen Plc, un prêt de 2 milliards de dollars. Ce prêt servira, selon Aliko Dangote, président du groupe, à financer ses deux usines de ciments en construction au Nigéria.

Dangote Cemen prévoit ainsi d’augmenter au-delà du Nigéria ses capacités de production dans l’ensemble du continent africain, où il opère à hauteur de 81 millions de tonnes par an. Le groupe cimentier intervient dans un contexte où le marché africain est caractérisé par une forte demande de ciment, justifiée par les investissements dans le secteur des infrastructures.

Le prêt présente un risque limité pour la banque chinoise, parce qu’elle est assurée que son débiteur pourra rassembler des revenus conséquents pour son remboursement. Mais en dehors du marché africain, Dangote Cemen présente un taux de crédit très élevé.

En 2015, la cimenterie a établi un état financier de 318,3 milliards de nairas avec un endettement global à court et moyen terme de 263 nairas. Son bénéfice avant impôts et amortissements sur les intérêts dus est de 397,4%.

Par Bandiaré NDOYE

Ce contenu pourrait également vous intéresser