Ouro-Koura Agadazi, ministre de l'Agriculture
Ouro-Koura Agadazi, ministre de l’Agriculture

Réunis à Kara du 7 au 9 avril 2016, dans le cadre de la 8e édition du Forum national du paysan togolais, les acteurs du monde agricole du pays se sont engagés à transformer le secteur dans un cadre de partenariat public-privé (PPP).

En effet, à ce jour, l’action gouvernementale n’est pas insignifiante en matière de relance du secteur.

Au rang de la sécurité alimentaire par exemple, la proportion des ménages ayant des difficultés à subvenir à leurs besoins s’établit à 33,9% en 2015, contre environ 50% en 2011. « Pour ce qui concerne la pauvreté monétaire en milieu rural, elle est passée de 73,4% en 2011 à 68,7% en 2015 », indique le ministre Ouro-Koura Agadazi de l’Agriculture.

Et de poursuivre : « Dans les filières végétales, on observe une augmentation exponentielle de la production induisant une bonne maîtrise de la sécurité alimentaire et un renforcement de la croissance économique avec un apport de l’ordre de 40% du secteur au PIB. (…) Dans le domaine des filières animales et halieutiques, tous les observateurs s’accordent à reconnaitre que le Togo a fait des pas de géant tant dans la production que dans la maitrise de la santé animale, avec une couverture vaccinale de 90% ».

A noter que l’Etat et les partenaires (dont la Banque mondiale, l’Union européenne, le PNUD, la BOAD et la BAD) ont accordé des subventions de l’ordre de 3,5 milliards de F CFA, pour soutenir une centaine de projets et 36 PME agricoles.

Toutes ces actions conjuguées dans le cadre du Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA) ont généré la création de 15.000 emplois, dont 5.000 permanents, précise le ministre Agadazi.

Plusieurs recommandations ont été faites à l’issue de ce forum. On cite, entre autres, l’amélioration de la disponibilité des intrants spécifiques café-cacao en ce qui concerne les engrais, les semences et les produits phytosanitaires, et la sensibilisation et formation des acteurs sur le mécanisme de distribution d’engrais avec l’utilisation du porte-monnaie électronique.

Par Nephthali Messanh Ledy

Ce contenu pourrait également vous intéresser