Le Président du Togo, Faure Gnassingbé (gauche), avec le Président d’Afreximbank, Dr. Benedict Oramah, lors de sa visite au siège d’Afreximbank au Caire
Le Président du Togo, Faure Gnassingbé (gauche), avec le Président d’Afreximbank, Dr. Benedict Oramah, lors de sa visite au siège d’Afreximbank au Caire

Le Togo est résolument engagé à contribuer à l’intégration économique de l’Afrique et à l’approfondissement du commerce intra-Africain, a dit le Président Togolais Faure Gnassingbé hier au Caire.

S’exprimant lors de sa visite au Siège de la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank), Le Président Gnassingbé a déclaré qu’il était cohérent pour les pays Africains de se tourner vers les ressources disponibles sur le continent avant de chercher ailleurs, ajoutant que la bonne performance d’Afreximbank était un signe que les banques qui financent des transactions et projets en Afrique peuvent devenir de véritables succès.

Il a assuré que le Togo prendrait les mesures nécessaires pour devenir un membre actif de la Banque en vue de soutenir l’intégration économique du continent. Afreximbank, en tant qu’institution, a démontré sa capacité à apporter des financements critiques pour les projets Africains, a-t-il ajouté.

Dr. Benedict Oramah, le Président d’Afreximbank, a quant à lui expliqué que la Banque  avait pour objectifs majeurs l’industrialisation de l’Afrique et le commerce intra-Africain, qui constituent deux éléments clés pour permettre au continent de se défaire de sa dépendance vis-à-vis des matières premières et d’autres facteurs externes, en vue de poursuivre son développement. Il a dit que la Banque avait fait des contributions significatives au développement économique de ses pays membres, notamment en finançant divers projets à travers le continent, y compris au Togo.

Appelant le Togo à remplir rapidement les formalités pour son adhésion à la Banque, Dr. Oramah a estimé que le pays pourrait jouer  un rôle important dans le commerce en Afrique de l’Ouest, en tant que pôle portuaire et compte tenu de sa proximité avec le marché Nigérian.

Il  a expliqué qu’avec la ratification de l’Accord d’Établissement d’Afreximbank, le Togo deviendrait éligible pour bénéficier des programmes et facilités de financement du commerce  disponibles auprès de la Banque.

Répondant aux questions de la délégation Togolaise, Dr. Oramah a annoncé que plus de 85 pour cent des prêts octroyés par Afreximbank étaient destinés au secteur privé et que la banque avait recours aux financements internationaux par le biais de son programme de syndications pour financer les transactions de grande envergure. Il a ajouté qu’elle apportait également son soutien aux entrepreneurs Africains en leur facilitant l’accès aux marchés internationaux.

Le Président Gnassingbé était accompagné d’une délégation de dix personnes, incluant M. Ninsao Gnofam, Ministre des Infrastructures et du Transport; Col. Ouro Koura Agadazi, Ministre de l’Agriculture; Mme. Bernadette E. Legzim-Balouki, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion du Secteur Privé ; M. Fiatuwo Kwadjo Sessenou, Ministre de l’Urbanisation ; M. Guy Madjé Lorenzo, Ministre de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation Civique; Prof. Moustafa Mijiyawa, Ministre de la Santé et de la Protection Sociale; et de Mme. Mémounatou Ibrahima, Seconde Vice-Président de l’Assemblée Nationale.  L’Ambassadeur d’Egypte au Togo a rejoint la délégation pour cette visite.

Ce contenu pourrait également vous intéresser