2016-04-12-09-14-35--371526325

Le Gabon commence à récolter les premiers lauriers de son adhésion à l’AFC, l’Africa Finance Corporation, une institution multilatérale axée sur le financement des infrastructures en Afrique.

L’AFC a en effet décaissé 140 millions de dollars pour entrer au capital de la Gabon Spécial Economic zone (GSEZ), jusque-là joint-venture entre le groupe agroalimentaire singapourien Olam International et la République du Gabon, et dédié au développement des infrastructures dans le pays dans le cadre du Plan Gabon Emergent.

Le GSEZ, société d’investissement initiée en 2010 pour accélérer la diversification économique du pays, a créé et exploite la zone économique spéciale de Nkok, à une trentaine de kilomètre de Libreville, et la zone économique spéciale de Port Gentil en cours de développement.

L’entreprise dispose d’un portefeuille de projets d’infrastructure couvrant une variété de secteurs, dont un nouveau port minéralier et un terminal logistique et « d’autres projets d’infrastructure spéciaux », note l’AFC dans son communiqué daté du 8 avril.

Cet accord signé avec l’AFC « nous permettra de développer l’infrastructure existante de GSEZ et mettre en œuvre un certain nombre de nouveaux projets. (…).En fin de compte, ces projets vont stimuler le développement économique du Gabon et d’améliorer la vie des citoyens gabonais », a soutenu le président gabonais, Ali Bongo, lors de la signature de l’accord la semaine dernière.

Le Gabon avec ses importantes ressources naturelles, dispose d’un énorme potentiel de croissance durable à condition de mettre en place l’infrastructure de soutien adéquat et l’AFC a l’intention d’aider le Gabon à répondre à ce potentiel, a indiqué pour sa part Alli Andrew, le président de l’AFC.

Basé à Lagos, au Nigeria, l’AFC a investi 3,2 milliards de dollars dans divers projets dans 22 pays africains et dans un large éventail de secteurs, dont le secteur électrique, les télécommunications, le transport et la logistique, les ressources naturelles et les industries lourdes.

Le Gabon est devenu le 10ème membre de l’AFC en août 2015 aux côtés du Cap-Vert, du Tchad, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée Bissau, de la Guinée Conakry, du Libéria, du Nigeria, du Rwanda, de la Sierra Leone et de l’Ouganda.

La nouvelle configuration du capital sera détaillée ultérieurement.

Ce contenu pourrait également vous intéresser