DjammehTout serait rentré dans l’ordre selon les informations.  La Gambie reviendrait sous peu aux dispositions précédentes, annonce la presse sénégalaise.

Le président gambien avait décidé, le 11 février 2016,  de fixer le prix du passage des camions sénégalais sur son territoire à 400 000 FCFA  (500 dollars) quel que soit le tonnage contre 4 000 Francs/la tonne pratiqués auparavant. Une décision unilatérale qui a provoqué la grève et le blocus   des transporteurs sénégalais. Le boycott de la transgambienne par les camionneurs sénégalais qui ont l’option entre traverser la Gambie ou la  contourner sur 800 km de plus pour rallier la Casamance a des conséquences économiques importantes sur le pays enclavé et le sud sénégalais. Saisie par la Gambie d’une plainte contre le Sénégal au motif d’ «entraves à la libre-circulation des personnes et des biens», la CEDEAO a dépêché des émissaires chez les deux parties.

Share Button