Screenshot_2016-04-06-10-45-42-1

Près de cinq ans après sa création, Casablanca Finance City (CFC) a réussi à s’imposer dans le paysage financier continental et mondial. Casablanca est devenue la première place financière africaine selon le dernier classement, publié ce 5 avril, du Global Financial Centers Index (GFCI), un indice de référence des centres financiers internationaux, apprend-t-on d’un communiqué de CFC.

Une prime qui vient souligner la compétitivité de CFC, qui est parvenu à attirer une centaine de multinationales de premier plan qui ont choisi d’opérer en Afrique à partir de la capitale économique marocaine. Parmi les groupes ayant obtenu le statut CFC, les américains Ford et AIG, la chinoise Bank Of China, BNP Paribas, Abraaj, ou encore le Boston Consulting Group.

Au niveau mondial, CFC occupe le 33ème rang, tandis que Londres se place en tête du classement, devant New York, Singapour et Hong Kong. Parmi les autres centres financiers classés dans le top dix l’on peut également citer Tokyo, Zurich, San Francisco et Toronto.

Le GFCI permet d’établir un classement des places financières en fonction de leur compétitivité. Sont mis à contribution diverses sources dont les indices de compétitivité de la Banque Mondiale, du WEF, de l’ONU ou de l’OCDE, et des professionnels internationaux de la finance qui interviennent dans l’évaluation.

Share Button