Malgré un environnement opérationnel difficile en 2015, Africa Finance Corporation (AFC) a obtenu des résultats d’exploitation sous-jacents solides et est parvenu à une croissance de 25 % de son bilan annuel. Le total de ses actifs dépassent les 3,2 milliards de dollars US, le revenu net des intérêts a augmenté de 39 % pour atteindre les 108,4 millions de dollars US. 

Ainsi, les marges d’intérêts nettes ont progressé de 4,4 % à 7 % par rapport à l’année précédente alors que la Corporation continue de réduire ses frais d’emprunt.

Ces résultats fiscaux annuels ont été annoncés par Africa Finance Corporation ce 5 avril. Les honoraires, les commissions et les autres revenus ont cependant baissé de 85 %, principalement du fait de 46 millions de dollars US de revenus non récurrents enregistrés en 2014.

En avril 2015, dans le cadre de ses efforts de diversification de son financement, la Corporation a émis avec succès son euro-obligation inaugurale de 750 millions de dollars US dans le cadre de son Programme de Global Medium Term Notes en euro-obligations (« GMTN »). L’accueil de l’obligation a été fort et la souscription a été six fois plus élevée, positionnant AFC sur le marché des capitaux comme un crédit africain solide.

La mission d’AFC consiste à répondre aux besoins urgents en infrastructures de l’Afrique et à jeter les fondements d’un développement économique solide sur le continent, tout en recherchant un rendement compétitif sur investissement pour ses actionnaires.

La Corporation a investi 3,2 milliards de dollars US dans des projets dans 22 pays africains et les principaux secteurs comprennent l’électricité, les télécommunications, les transports et la logistique, les ressources naturelles et les industries lourdes.

Ce contenu pourrait également vous intéresser