image

 

Par Nephthali Messanh Ledy, Lomé. 

Afric invest Financial Sector (AFS) et Cauris Croissance (Cauris) viennent de renforcer leurs positions respectives au tour de table de la Banque populaire pour l’épargne et le crédit (BPEC).

En effet, les deux capital-investisseurs ont acquis la participation que détenait COFIP Finances Togo, filiale financière du groupe espagnol Pefaco, dans le capital de la banque.
A travers cette opération, les deux actionnaires historiques de la banque – qui ont agi indépendamment – représentent désormais une détention cumulée de plus de 50% du capital et des droits de vote de BPEC, contre 40% auparavant.
Selon Alain Lepatre-Lamontagne, Administrateur Directeur Général de BPEC, cette cession intervient dans la cadre d’ « un lourd travail de restructuration » de la banque, entamé depuis plusieurs années en coopération avec le personnel et l’ensemble des actionnaires historiques.
Par ailleurs, elle marque une première étape vers le renforcement des fonds propres de la BPEC, qui, selon nos informations, pourrait voir l’entrée d’un nouvel investisseur institutionnel dans son capital.

Par Nephthali Messanh Ledy, Lomé