imageLe fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSIS) du Sénégal vient de boucler un financement de 5 milliards de F CFA pour la réalisation d’un projet BIOSOY qui consiste en la mise en exploitation, en plusieurs phases, de 1 000 hectares de terres agricoles pour la production de graines bio (soja, mais, sésame) destinées à l’exportation et de semences d’arachide certifiées pour le marché sénégalais.
Le FONSIS a pu mobiliser ce financement grâce à des partenaires comme le Groupe Marocain Zalar, le Groupe français Avril et NMA Sanders. L’accord a été scellé ce 5 avril à Dakar devant le premier ministre du Sénégal, Mouhammed Boun Abdallah Dionne.
Selon  Amadou Hott, directeur général du FONSIS, ce projet d’exploitation agricole sera implanté dans la Commune de Syer (région de Louga) et aura un impact majeur sur l’économie locale avec la création, dans un premier temps, de 200 emplois directs.

Le projet générera aussi des retombées fiscales avec le paiement d’impôts et le versement de patente pour la commune où il est installé.
Il est également prévu à travers ce projet «la construction d’une ligne électrique moyenne tension d’environ 20km», a affirmé Hott qui a par ailleurs soutenu que cela constituera une contribution significative au PIB et à l’amélioration de la balance commerciale.
Les cultures démarreront au mois de juillet prochain et plus de 80% de la production issue de cette exploitation agricole sera exportée. «C’est le groupe Avril qui a signé un contrat à long terme pour acheter 80% de la production», a conclu le DG du FONSIS.
Ablaye Modou Ndiaye

Share Button