Henri Max Ndong Nzue, nouveau DG de Total Gabon
Henri Max Ndong Nzue, DG de Total Gabon

Total Gabon a présenté, à l’issue de son conseil d’administration tenu ce 31 mars, un bilan financier sévèrement sanctionné par la dégringolade des cours du brut.

La chute des cours de l’or noir a eu raison des performances de Total Gabon. A fin 2015, les comptes de l’entreprise se sont soldés par un résultat négatif de 28 millions de dollars, contre 88 millions de dollars de profit en 2014.

Sur la période, Total Gabon a en effet vu son chiffre d’affaires fondre de 45%, à 842 millions de dollars ; une conséquence directe de la baisse drastique du cours du pétrole passé à une moyenne de 52,4 dollars le baril en 2015 contre 99 dollars un an plus tôt, soit une chute de 47%.

Un résultat qui a toutefois été atténué par une légère hausse de la production à 47 300 barils jour (+1%), mais surtout par « la baisse des amortissements, la baisse des coûts d’exploitation liée au programme de réduction des coûts mis en œuvre par la société et la baisse de l’effort d’exploration », explique l’entreprise dans son communiqué.

L’assemblée générale ordinaire des actionnaires est convoquée pour ce 17 juin 2016.

Ce contenu pourrait également vous intéresser