Par Nephthali Messanh Ledy, Lomé.

 

Pierre Goudiaby Atepa, Président du conseil d'administration de la BRVM
Pierre Goudiaby Atepa, Président du conseil d’administration de la BRVM.

Au terme d’une rencontre, mercredi 30 mars, avec le président togolais, Faure Gnassingbé, à Lomé, Pierre Goudiaby Atepa, président du conseil d’administration de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), a informé de l’avancement d’autres chantiers à mettre en oeuvre par l’institution financière.

Il s’agit de la réalisation d’un compartiment pour les PME/PMI, la participation de la diaspora par la souscription dans des obligations et la création d’un compartiment dédié au secteur minier. « Nous allons mettre les bouchées doubles pour que le compartiment PME puisse devenir une réalité au plus vite», devait-il indiquer. Au sujet du second chantier, le PCA de la BRVM  explique que «les obligations de la diaspora peuvent participer plus activement au développement des pays. C’est pourquoi nous voulons les inciter à investir autrement avec des obligations. (…) ». Cette audience présidentielle était  également l’occasion pour l’architecte sénégalais de rendre compte à son hôte de l’évolution du marché et des performances réalisées par la BRVM qui a fini l’année 2015 en se hissant en tête du classement des bourses africaines, avec une performance de 17,77% de son indice de composite.

Par Nephthali Messanh Ledy

Ce contenu pourrait également vous intéresser