images-6

La Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE Bank) a annoncé le 28 mars avoir réalisé au terme de l’exercice 2015 un bénéfice net estimé à 1,96 milliard de dirhams, soit 180 millions d’euros, en légère progression de 0,6% par rapport à 2014. L’Afrique subsaharienne s’y taille une belle part avec une progression de 20,3% de sa contribution sur la période 2014-2015.

Le groupe bancaire marocain affiche ainsi pour 2015, un produit net bancaire en hausse de 2,8% par rapport à 2014 pour s’établir à 11,8 milliards de dirhams (environ 1 milliard d’euros). Cette légère hausse portée par les filiales africaines à hauteur de 30%, résulte d’une augmentation de la marge d’intérêt de +10,3% et de la marge sur commission de +1,9% ; et ceci malgré une contraction de l’activité sur le marché intérieur du groupe. En effet, au Maroc, la BMCE Bank affiche des replis respectifs de -45,3% (après des résultats exceptionnels en 2014 qui n’ont pas été reconduits), -1,2% et -13,4%.

Le conseil d’administration du Groupe s’était réuni vendredi 25 mars à Casablanca, sous la présidence de Othman Benjelloun, pour examiner l’activité de la banque et du Groupe au terme de l’exercice 2015 et arrêter les comptes y afférents.

La BMCE Bank of Africa se consolide en Afrique

BMCE Bank of Africa a élargi  sa présence avec l’ouverture de représentations notamment au Rwanda en 2015, en Ethiopie en 2014 et au Togo en 2013. Le géant africain a réalisé un développement soutenu de son fonds de commerce avec l’ouverture de 34 nouvelles agences portant la taille du réseau à 495 agences en 2015, de même que l’ouverture de près de 470 000 nouveaux comptes, portant le nombre de comptes à près de 2,7 millions, en évolution de +21%.

Ce contenu pourrait également vous intéresser