Afrique carteLes groupes de communication internationaux sont en train de revoir les stratégies d’approche du marché africain. Généralement habitués à se déployer depuis les grands marchés que sont le Maroc, le Nigeria, le Kenya et l’Afrique du Sud, ils sont aujourd’hui en train de mettre en place des partenariats avec les agences locales ou régionales.

Après le Groupe Publicis qui annonçait la semaine dernière une prise de participation dans la Troyka Group, une agence nigériane de 300 employés avec laquelle elle alignera ses agences pour opérer dans la première économie africaine, un autre rapprochement d’envergure se finalise dans le monde francophone.

Une agence media internationale du Moyen-Orient s’apprête à racheter un réseau d’agences de communication en Afrique subsaharienne dont le siège est à Casablanca. Ce rapprochement qui pourrait impliquer plus de 10 milliards de dollars de budgets annuels pourrait être le plus gros rapprochement de tout les temps en Afrique francophone.

Selon une source en interne, le rapprochement aurait été accéléré par le déplacement en Europe de l’un des dirigeants pour finaliser les termes. Présent au Burkina, au Mali, au Sénégal et dans d’autres marchés, le réseau concentre plusieurs clients dans les Telecoms, les assurances et les banques.

Nous reviendrons sur cette information dans nos prochaines publications.