2016-03-24-09-22-04-658119779

Le gouvernement ivoirien a maintenu le prix d’achat bord champ du cacao à 1 000 FCFA le kilogramme pour la campagne intermédiaire qui s’ouvre ce 1er avril.

La « petite traite » de cacao, en comparaison de « la grande » où le gros de la production est commercialisée, permet aux paysans de vendre une seconde récolte qui s’étend jusqu’au mois de septembre.

Avec près de 1,8 million de tonnes de fèves de cacao produits en 2014/2015, la Côte d’Ivoire qui représente plus de 40% de l’offre mondiale, met désormais le cap sur la qualité et la transformation de son principal produit d’exportation.

Le pays a adopté en février dernier, en partenariat notamment avec le syndicat du chocolat de France, le label « Chocolat Ivoire » qui vise à valoriser son cacao dans le pays de l’Union européenne.

En outre, les autorités entendent broyer localement 50% de la production d’ici 2020, contre environ 35% actuellement.

Share Button