Albéric Kacou en qualité de vice-président en charge des ressources humaines et des services institutionnels
Albéric Kacou, vice-président en charge des ressources humaines et des services institutionnels de la BAD

« Sa capacité à mener des réformes institutionnelles et le changement organisationnel sera essentielle à la mise en œuvre des réformes organisationnelles à la Banque pour réaliser un plus grand impact et être plus efficace en matière de développement », a réagi Akinwumi Adesina, le président de la BAD, la Banque africaine de développement, à la nomination d’Albéric Kacou en qualité de vice-président en charge des ressources humaines et des services institutionnels.

Actuellement directeur de cabinet et directeur du Bureau exécutif du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) à New York, cet Ivoirien présenté comme « un administrateur chevronné », dispose de « plus de 25 années d’expérience internationale au sein du système des Nations Unies », indique l’institution panafricaine dans un communiqué.

Il a notamment assumé, au cours de sa carrière, les fonctions de coordonnateur résident des Nations Unies et de représentant résident du PNUD dans quatre pays africains (Nigeria, Tanzanie, Sénégal et Guinée-Bissau), instance dont il a grandement contribué à la « réforme structurelle » et au « changement organisationnel » afin de la rendre « plus légère et plus agile, capable de répondre à l’évolution rapide des enjeux du développement ».

Une expertise doublée « d’une vaste expérience dans la gestion à grande échelle du personnel, des ressources (…) dans les organisations multiculturelles et multinationales complexes (…) ».

Titulaire d’un doctorat en génie mécanique, Albéric Kacou prendra fonction le 15 mai prochain.