Moctar Ould Diaye, ministre de l’économie et des finances, 
Moctar Ould Diaye, ministre de l’économie et des finances

Des modifications portant sur plusieurs dispositions du Code des Investissements (CI) ont  fait l’objet d’approbation par l’assemblée nationale de Mauritanie à l’issue d’une séance plénière organisée lundi.

Ces modifications visent à « promouvoir la création de pôles régionaux de développement grâce à trois (3) régimes destinés à encourager l’investissement à l’intérieur du pays et à tirer le maximum des énormes potentialités des régions ».

Elles offrent un nouveau cadre juridique instaurant des régimes spécifiques aux Petites  Moyennes Entreprises (PME), des accords d’établissement spécifiques aux zones économiques privées, avec de nombreuses facilités visant à promouvoir l’investissement dans des zones considérés jusque là comme « périphériques ».

Une orientation expliquée par Moctar Ould Diaye, ministre de l’économie et des finances,  « le gouvernement a commandité une étude pour fixer les procédures opérationnelles de création des pôles de développement au niveau des régions de l’Est du pays, proposer l’introduction d’incitations douanières et fiscales consenties par les nouvelles dispositions pour encourager à investir dans les futures zones économiques spéciales ».

Par Amadou Seck

Share Button