Joshua Oigara, Directeur général de la KCB
Joshua Oigara, Directeur général de la KCB

La banque commerciale kényane, Kenya Commercial Bank (KCB), compte s’implanter en République Démocratique du Congo. Dans la même foulée, l’institution financière prévoit aussi de s’installer au Mozambique et en Somalie, et ce d’ici 2020.

En marge de la cérémonie de présentation des résultats annuels de la banque, Joshua Oigara, Directeur général de la KCB, n’a pas manqué de préciser que l’objectif de son institution est d’être présent dans au moins dix pays africains d’ici à 2020. « Le défi est énorme mais pas impossible. Nous avons toujours réalisé des investissements étudiés et axé notre modèle d’entreprise sur la diversification”, a-t-il ajouté.

Première banque kényane en termes d’actifs, la Kenya Commercial Bank est déjà présente en Ouganda, au Rwanda, au Burundi et au Soudan du Sud, où l’institution compte plusieurs filiales. L’institution bancaire a obtenue de la part de l’Ethiopie un accord quant à l’ouverture d’un bureau de représentation.

KCB Groupe a annoncé en Avril 2015 son intention d’intégrer une nouvelle filiale en propriété exclusive, KCB Bank Kenya Limited, à laquelle il devrait transférer son activité bancaire kényane, active et passive. Ce qui devrait faire passer la CBK de banque commerciale en une société holding non-commerciale possédant à la fois des filiales bancaires et non bancaires.

Pour 2015, la banque affiche des bénéfices avant impôt estimés à 261 millions de dollars US en 2015, soit une progression de 24% par rapport à l’année précédente.