Dr. Benedict Oramah, Président d’Afreximbank (droite) avec Ade Ayeyemi, Directeur Général du Groupe Ecobank, à la fin de l’atelier de stratégie Afreximbank-Ecobank au Caire.
Dr. Benedict Oramah, Président d’Afreximbank (droite) avec Ade Ayeyemi, Directeur Général du Groupe Ecobank, à la fin de l’atelier de stratégie Afreximbank-Ecobank au Caire.

 

Faisant suite à un atelier de stratégie qui s’est tenu au Caire le lundi dernier, la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) et Ecobank se sont engagées à approfondir leur collaboration pour la promotion du commerce entre pays Africains en vue de soutenir le développement économique du continent.

A l’ouverture de cet atelier de stratégie qui a eu lieu au siège d’Afreximbank au Caire, Dr. Benedict Oramah, Président de la Banque, a dit que le commerce intra-Africain était la voie qui mènerait l’Afrique vers la réalisation de son potentiel économique et qu’une collaboration avec Ecobank s’inscrivait dans la vision des pères fondateurs d’Afreximbank qui ambitionnaient d’accroître l’impact développemental des banques commerciales du continent.

“Doté d’une présence dans 33 pays Africains, Ecobank constitue un partenaire idéal pour Afreximbank dans la mise en œuvre de sa stratégie de développement du commerce intra-Africain,” a dit Dr. Oramah.

Ade Ayeyemi, Directeur Général du Groupe Ecobank, a dit qu’il était temps que les pays africains s’intéressaient à combler une demande interne forte et croissante qui existe au sein des diverses régions d’Afrique et qui génère d’importants rendements sur le capital investi.

“Coopérer avec Afreximbank est un excellent moyen pour Ecobank de poursuivre les objectifs de ses pères fondateurs, qui consistaient à contribuer au développement du continent,” a-t’ il ajouté. “La croissance du commerce intra-Africain et le renforcement des capacités de production, d’exportation et d’échanges de nos économies entre elles, feront partie de nos priorités dans la collaboration avec Afreximbank. ”

En travaillant ensemble de façon inclusive, Ecobank et Afreximbank accompliront davantage que ce que chacune des deux banques ne sera capable d’engendrer comme changement dans les vies des populations Africaines, en permettant au marché de fonctionner et créer de la valeur, selon M. Ayeyemi.

En Septembre dernier, lors de son investiture comme le Président d’Afreximbank, Dr. Oramah s’était engagé à faire de la promotion et la facilitation du commerce intra-Africain l’une des préoccupations majeures de la Banque pour les prochaines années. “Je suis convaincu que le  commerce intra-Africain est la clé d’une croissance du continent Africain axée sur la technologie, puisque cela permettra de développer un avantage comparatif dans la production et l’exportation des biens et services et la compétitivité des pays Africains dans l’économie mondiale n’en sera que renforcée ”.

Il a ajouté que la Banque travaillerait à développer la capacité industrielle à l’export, en particulier les industries légères, en privilégiant le financement des importations de biens d’investissement et réduisant le financement des importations de biens de consommation non-essentiels.