image
Dakar, le 8 mars 2016 à l’ANB, l’antenne locale de la BRVM. Edoh Kossi Amenouve, DG de la BRVM, faisant teinter la cloche du «gender equality» aux côtés de madame Khady Sow Sy, directrice de l’ANB (à droite) et de Marie-Odile Sène Kantoussan, Directrice de CGF Bourse. A l’extrême droite, Axel de Ville, directeur adjoint de UN Women au Sénégal. En partant de Madame Kantoussan vers la gauche, madame Camara-Sy, Madjiguene Sock et madame Wade, trois femmes qui font partie des initiatrices du WIC.

 

A Dakar, lancement du premier club d’investissement dédié aux femmes

Pour la journée du 8 mars, la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan (BRVM, plus de 7 500 milliards de FCFA de capitalisation) a déplacé son centre de gravité à Dakar. Le siège de l’antenne locale de la Bourse a fait teinter la cloche de l’égalité des genres à l’unisson avec 34 places financières du monde qui participent ainsi à l’appel de ONU Femmes en faveur de l’egalité homme-femme dans le monde conservateur de la finance.

 

 

 

En adhérant en 2015 à l’initiative Sustainable Stock Exchange (SSE), la BRVM s’est engagée à concrétiser les actions permettant d’atteindre les objectifs de l’approche genre. Au niveau du marché financier régional, les lignes bougent. Sur les 21 sociétés de Bourse agréé, 5 sont dirigées par des femmes. Par exemple, au sein de la CGF Bourse, 13 femmes occupent de hautes fonctions sur les 29 postes de responsabilité. A la BRVM, l’on compte 18 femmes sur un effectif de 54 collaborateurs. Par ailleurs, 8 femmes occupent des postes de responsabilité.

 

Un club d’investissement au féminin

Le choix de Dakar pour la sonnerie de la cloche s’explique par le lancement, ce 8 mars 2016, des activités du premier club d’investissement dédié aux femmes (Women Investment Club) dans le marché financier régional. Ce premier club féminin lancé en partenariat la CGF Bourse regroupe des femmes leaders et chefs d’entreprises.

La cérémonie officielle de lancement organisée en marge de la journée internationale de la femme est présidée par le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ en présence de Edoh Kossi Amenouve, Directeur général de la BRVM et du DC/BR de l’UEMOA, de Oulimata Sarr, conseillère régionale pour l’Autonomisation économique des femmes, de Madjiguene Sock, Difectrice de Dalbeq Dakar et présidente du Comité de gouvernance du WIC ainsi que Marie Odile Sene Kantoussan, directrice générale de CGF Bourse.
Un ticket d’entrée et des côtisations régulières

image
Rendez-vous dans un an avec la création d’un fonds de capital investissement dédié aux femmes.

La mission du club est toute tracée dans un contexte Sénégalais où seules 22,9% des entreprises sont dirigées par des femmes. Le WIC initiera des réseaux d’échanges pour la mise en commun des connaissances sur les mécanismes de financement offerts sur le marché. Egalement dans le spectre d’activités du club, la mise en place d’une plateforme éducative, la levée des capitaux productifs, la création de la valeur ajoutée.

A terme, les initiatrices du club envisagent de le faire migrer, après un an d’expérience capitalisée sur le marché financier régional, vers un fonds d’investissement: le Women’s Investment Fund (WIF). Ce sera sous la forme d’un fonds de capital investissement destiné aux entreprises dirigées ou créés par des femmes.

Ceux qui veulent adhérer Au club d’investissement devront en plus des pièces classiques (passeport ou carte d’identité, certificat de résidence, photos …) verser une mise de départ de 5 millions de FCFA. Les adhérents côtiseront en outre 100 000 FCFA par mois ou 300 000 FCFA par trimestre. Les fonds ainsi collectès sont investis sur le marché financier de l’UEMOA à travers un véhicule dynamique distribué par CGF Bourse, en l’occurrence le Fonds Commun de Placement (FCP) Croissance. Ce fonds permettra d’offrir aux membres du WIC une plateforme d’investissement qui allie les avantages du rendement à ceux de la liquidité. Au 4 mars 2016, le FCP Croissance de CGF Bourse, lancé en mars 2013, affichait une performance cumulée de 71%. Ce FCP fonds est exposé sur les actions à hauteur de 75%, les obligations (20%) et les liquidités (5%).

Un comité de gouvernance composé des quatre membres à l’origine de l’initiative servira d’interface avec la CGF Bourse.