Lionel Zinsou et Patrick Talon seront face aux Béninois au second tour de la présidentielle. Selon les « grandes tendances » de la commission électorale nationale autonome, rendues publiques à l’aube ce mardi, le Premier ministre de Boni Yayi a obtenu 28,44% des suffrages et son rival, l’homme d’affaires Patrice Talon, s’en sort avec 24,80%.

En troisième position arrive le président du patronat béninois, Sebastien Ajavon, avec 23,03%, suivi de loin par Abdoulaye Bio-Tchané, 8,79% et 5,85% pour l’ancien Premier ministre Pascal René Koupaki.

Ces résultats portent sur l’ensemble des données recueilles sur le territoire national, en attendant les résultats de la diaspora. La Cour constitutionnelle devra alors se prononcer, ouvrant la voie au second tour prévu pour ce 20 mars.

La vitalité de la démocratie béninoise se confirme ainsi et demeure un modèle sur le continent. Reste à espérer que le jeu des alliances qui sont s’annonce très serré et fait souvent place à des « compromissions », laissera suffisamment de marge de manœuvre au futur président pour dérouler son programme de gouvernement.

64% des électeurs ont participé au scrutin salué dans l’ensemble par les observateurs internationaux.

Share Button