nic

La banque kenyane, NIC Bank présente un bénéfice net après impôts de 4,5 milliards de shillings (environ 43 millions de dollars) pour l’année 2015, contre 4,1 milliards de shillings en 2014, ce qui représente une croissance de 9%.

Selon les performances la NIC Bank publiées sur son site le 3 mars, le bénéfice d’exploitation de la Banque a augmenté de 23%, représentant une forte croissance de l’activité de base de la banque.

Ce Bénéfice net a toutefois été pénalisé par une augmentation significative des provisions pour près de 1,6 milliard de shillings (15,7 millions $), soit cinq fois les montant des provisions constituées à cet effet en 2014, qui n’était que de 329,1 millions de shillings.

Le directeur général du groupe de NIC Bank, John Gachora attribue cette croissance aux efforts de la direction de se concentrer sur la croissance des segments de détail, canaux et produits transactionnels offrant en ligne avec la stratégie à long terme de la Banque.

Au cours de l’année précédente, la banque a augmenté son réseau de succursales à 27 au Kenya avec l’ouverture de 3 nouvelles agences à Machakos, Lunga Lunga dans la zone industrielle de Nairobi, et Sifa Towers dans la localité de Kilimani de Nairobi.

Le plan d’expansion de la direction générale fait partie de la proposition de la banque de cibler des segments de clientèle de détail et des PME. La Banque envisage d’ouvrir plusieurs nouvelles branches pour soutenir sa clientèle croissante.

En décembre 2015, l’institution financière avait conclu des accords de 50 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement (BEI) de crédit pour soutenir le secteur privé au Kenya grâce à des prêts aux petites et moyennes entreprises (PME).

Ce contenu pourrait également vous intéresser