imageEn visite officielle au Sénégal, Dr Juan Clos, Sous-secrétaire général des Nations-Unies et Directeur exécutif d’Onu-Habitat,  a exprimé sa vision d’une Afrique émergente avec en point de mire la promotion de l’économie urbaine.
Le sous-secrétaire général du Nations-Unies, Directeur exécutif d’Onu-Habitat,  Dr Juan Clos, a visité le pôle urbain de Diamniadio qui va désengorger la capitale sénégalaise.

L’ex maire de Barcelone a salué la grande ambition du Sénégal en particulier, de l’Afrique en général pour l’économie urbaine. Le Sénégal a décidé de construire une ville nouvelle au sein du pôle urbain de Diamniadio, édifié sur une superficie globale de 1644 hectares. Considéré par Onu-Habitat comme un pays pilote,  le Sénégal va ainsi ériger une ville de 350 000 habitants à la lisière de sa capitale. Une aubaine pour Dakar et le reste du pays au moment où les urbanistes –aménagistes estiment que la capitale sénégalaise étouffe et affiche une densité de 15000 Habitants au km2 contre 20 000 Habitants au km 2 pour une ville comme Paris.

Onu-Habitat s’est engagé à apporter tout son concours à la réalisation des projets ficelés au sein du pôle urbain de Diamniadio. Le Délégué général au pôle urbain, Seydou Sy Sall, a exposé la stratégie de développement résidentiel, commercial et industriel et surtout le design planifié. Onu-Habitat basée à Nairobi, au Kenya, est à la disposition des pays africains pour un appui multiforme dans le cadre du développement de cette nouvelle ville à en croire son patron. Outre l’appui technique, Onu-Habitat pourrait aider le pôle à intégrer des réseaux qui regroupent des fonds d’investissement.
Albert SAVANA