Douala – Cameroun, 27  fév. 2016 (CEA) – A l’heure où les cours internationaux du pétrole ont chuté, les  finances publiques et les comptes courants  des pays fortement dépendants  de  ce produit, se détériorent. C’est actuellement le cas de plusieurs pays d’Afrique centrale. C’est aussi pourquoi la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) rappelle la nécessité d’engager activement dans la diversification et la transformation structurelle des économies de la sous-région et du continent africain tout entier.

Voir la vidéo animée ci-dessous : 

 

 


French

Source: Uneca Fr

Ce contenu pourrait également vous intéresser