Calle Schlettwein, Ministre des Finances Namibie

Selon le ministre namibien des Finances, Calle Schlettwein,  lors de la présentation de son budget, le produit intérieur brut du pays a ralentit à 4,3% en 2016, ceci après une expansion de 4,5 % en 2015. Les recettes de l’Etat ont chuté de 4,6% par rapport aux estimations faites dans le budget du mois d’octobre 2015.

” Les exportations de certains des principaux produits minières de base ont été plus faibles en raison de la baisse des prix et la faiblesse de la demande externe, s’y ajoute les effets néfastes de la sécheresse dans le secteur agricole, ce qui a abouti à la réduction de la production des industries primaires » a déclaré Schlettwein dans un document publié ce 26 février

Il ajoute que l’extraction du diamant et de l’uranium, avait contribué à 13%du PIB en 2014. Des valeurs qui se sont malheureusement contracté à 2,8% et 8,5 % 2015.

La sécheresse qui sévit en Namibie pourrait remettre en question les avancés noté dans l’agriculture, et causer des pénuries d’eau dans la capitale Windhoek.

La production industrielle dans le pays a été durement touchée par la pire sécheresse qui a frappé la région d’Afrique australe depuis des décennies, ainsi que la faible demande mondiale de matières premières des principaux importateurs comme la Chine.

Ce contenu pourrait également vous intéresser