imageA l’occasion de la 7ème édition de la conférence internationale « Argus FMB Africa Fertilizer 2016 », qui se tient actuellement du 24 au 26 février à Marrakech, le Groupe OCP annonce la création de sa filiale, OCP AFRICA.

Cette nouvelle entité entend contribuer à relever le défi d’une agriculture structurée, performante et durable sur le continent africain en proposant aux producteurs agricoles tous les moyens de réussir : produits adaptés et abordables, services et accompagnement, solutions logistiques et financières.

OCP Africa est structuré autour de 4 chantiers prioritaires pour la transformation agricole de l’Afrique:
1 – Améliorer la fertilité et la productivité des sols africains à travers une offre de produits adaptés. Pour cela, OCP AFRICA investit massivement dans la recherche et l’innovation et renforce ses compétences agronomiques au service d’une agriculture durable et de précision.

2 – Sécuriser la production d’engrais compétitifs à proximité des grands bassins agricoles. Une première unité de production d’engrais, d’une capacité de 1Mt par an, a été inaugurée au Maroc, début février, par Sa Majesté : l’African Fertilizer Complex (AFC). OCP AFRICA poursuit ce programme de développement industriel, en Afrique sub-saharienne, avec plusieurs projets de construction similaires à proximité des marchés de consommation. Ces projets majeurs pour le développement de l’agriculture seront également des moteurs des économies africaines, avec de la création de valeur locale et d’emplois locaux pendant les phases de construction et d’exploitation.

3 – Garantir l’acheminement des intrants jusqu’aux agriculteurs.
OCP AFRICA met en place, en interne et avec ses partenaires locaux, des solutions de stockage et de blending dans les ports et à proximité des régions de consommation. Ainsi, OCP AFRICA renforcera les capacités logistiques existantes et contribuera au développement de nouveaux réseaux de distribution de proximité, au service de l’ensemble de la filière agricole.

4 – Contribuer aux côtés des agriculteurs africains, au développement d’écosystèmes agricoles durables. La mutation agricole de l’Afrique ne peut être menée qu’au plus près des agriculteurs ; C’est la raison pour laquelle OCP AFRICA conclura dans les prochains mois plusieurs partenariats locaux et internationaux, pour apporter au consommateur final – l’agriculteur – une offre complète de produits et services permettant l’accroissement des rendements et l’augmentation de ses revenus.

Nouvellement constitué, OCP Africa prévoit son déploiement prochain. Une quinzaine de filiales seront créés sur le continent dans les mois à venir. Objectif : s’engager spécifiquement auprès de chaque pays en prenant en compte la diversité des géographies et la maturité de leurs marchés.

Important à souligner, OCP AFRICA, holding dédiée au continent africain nouvellement créée par OCP, bénéfice du statut CFC, représentant pour cette dernière, un véritable atout pour faciliter ses investissements et ses opérations dans le continent, grâce aux avantages divers qu’il offre, notamment : un environnement des affaires propice incluant des facilités administratives, un assouplissement du régime de change et un cadre fiscal attractif.

De surcroit, l’appartenance à l’écosystème CFC favorisera l’échange et l’interaction avec une centaine d’acteurs internationaux opérant et investissant en Afrique.


 

OCP AFRICA en chiffres
* Plus de 15 nationalités déjà représentées.
* A fin 2016, un objectif de 240 collaborateurs.
* Des bureaux dans 16 pays.

Ce contenu pourrait également vous intéresser