c7d99fc1c92124e52678a0422bfbf119_w600_h350

La banque britannique, Standard Chartered, vient de livrer son rapport annuel 2015 faisant état d’une perte avant impôts de 109 millions de dollars en 2015 en Afrique subsaharienne, contre un profit de 673 millions l’année précédente.

En 2015, l’institution bancaire a réalisé 1,43 milliard de dollars de revenus, un chiffre en très forte baisse (-21,7%) par rapport aux 1,84 milliard générés en 2014.

Le rapport explique cette chute par la baisse des revenus liés à la clientèle par des effets de change défavorables ainsi que par la faiblesse des cours des matières premières. La baisse des revenus «net trading income» semble liée à un changement de méthode de valorisation sur certains titres financiers, souligne le rapport.

Standard Chartered est active dans 14 pays subsahariens (tous anglophones à l’exception du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et de l’Angola), et représentent 25,2 milliards de dollars d’actifs.

La boite avait annoncé en juin dernier la suppression de 15.000 emplois afin d’économiser 2,9 milliards de dollars d’ici 2018, tout en restructurant ou en se désengageant d’actifs risqués estimés à 100 milliards de dollars.

Share Button