suppression-d-emplois-9006478

La compagnie sud-africaine de téléphonie, Telkom, prévoit de supprimer 300 emplois à son siège social dans le cadre d’une stratégie de redressement afin de réduire les coûts de l’entreprise.

«Nous avons fait des progrès importants dans le redressement au cours des deux dernières années, mais nous avons encore beaucoup à faire », a déclaré Sipho Maseko, Directeur général du groupe Telkom, dans un communiqué publié ce 26 février.

La société de téléphonie boucle ainsi la première phase d’une stratégie de redressement qui comprend des suppressions d’emploies, l’externalisation de certains services tels que l’impression de l’annuaire téléphonique et la vente de certaines propriétés dans un vaste portefeuille.

Détenu à 40% par le gouvernement sud-africain, le cours des actions de Telkom a grimpé de 300 % depuis que Maseko a pris la tête de l’entreprise il y a deux ans.