Screenshot_2016-02-24-11-19-43-1

Avec une croissance estimée à 4,9% en 2015, le Mali se projette sur un taux de croissance de 6% pour l’année 2016. Selon le ministère de l’économie et des finances qui a fait l’annonce ce 23 février, cette croissance sera atteinte grâce notamment aux bonnes performances attendues dans les secteurs de l’agriculture et des mines.

Pour la saison 2015, le Mali a enregistré une production céréalière chiffrée à 8,04 millions de tonnes contre 6,98 millions durant l’exercice précédent. La production du coton est, quant à elle, passée de 548 000 tonnes durant la campagne 2014-2015 à 50 370 tonnes au cours de la campagne 2015-2016.

Dans la même vaine, le directeur de la division des analyses économiques et des prévisions au ministère malien de l’Economie, Oumar Fall, a laissé entendre que la croissance sera principalement tirée par l’agriculture et les exportations d’or.

 Le Mali est le troisième producteur d’or en Afrique avec 50 tonnes en 2015.