des-produits-halal-309x200

En Afrique, le marché du business halal est un secteur très porteur avec une manne financière estimée à environ 150 milliards de dollars.   

Ce marché comprend les produits alimentaires halals (viandes et produits dérivés, produits de la pêche, boissons non alcoolisées) et ceux non alimentaires (tourisme, mode, artisanat, produits cosmétiques et pharmaceutiques, édition, produits ménagers, jouets d’enfants, médias). Dans le business halal, l’agrobusiness et l’économie du tourisme ont été identifiés comme des secteurs très prolifiques.

Le business halal selon certaines spécialistes, est une aubaine pour les pays de l’Afrique qui cherchent à accélérer leur croissance économique en vue de réduire fortement la pauvreté. C’est un enjeu économique considérable.

Cependant, aucun pays africain n’a de label à l’exception du Maroc qui depuis 2012 reconnait la certification Malaisienne.

Pour redynamiser ce marché en Afrique, le Sénégal de concert avec le Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC) et la Fédération des chambres de commerce des pays du Golfe (FCCG), s’engage à organiser le premier salon international du business musulman (SIBM). Cette rencontre se tiendra les 3, 4 et 5 mars prochains à Dakar.

A souligner que le marché du business halal alimentaire mondial est chiffré à 670 milliards de dollars américain. Tandis que celui non alimentaire est estimé à 2.300 milliards de dollars US. Il porte sur des objets et services dont la production et le management se réclament également des recommandations de l’islam.

Share Button