arton3538

Dans un communiqué publié ce 23 février, la Sonatel (société nationale de télécommunication du Sénégal), indique avoir réalisé en 2015, un chiffre d’affaires de 863 milliards de F CFA contre 816 milliards en 2014, soit une hausse de 47 milliards de F CFA.

Cette croissance reste tout de même toujours à 5,8% en léger fléchissement. Ceci est relatif à «l’intensification des offres promotionnelles sur le marché (bonus de rechargement) et l’impact de nouvelles taxes », a souligné le communiqué.

La moitié de ce chiffre d’affaire est à mettre à l’actif de la filiale Sonatel du Mali (+22,7 milliards FCFA) et de celle de la Guinée (+17,6 milliards FCFA) et soutenue par le mobile et l’international, révèle le communiqué.

Le document mentionne également les investissements du groupe (158 milliards de FCFA en 2015) qui sont en augmentation de +16% et représentent 18% du chiffre d’affaires (+1 point par rapport à l’année précédente).

Pour ce qui est du résultat net, il est chiffré à 221 milliards de FCFA en 2015 dont plus de 60% réalisés à l’international. Ce résultat est en croissance de 2,9 milliards FCFA soit + 1,3% par rapport à 2014.

La Sonatel dit avoir décaissé 214 milliards de F CFA durant l’exercice précédent pour payer ses impôts, taxes, redevances, cotisations sociales, droits de douanes et dividendes. Ses activités ont aussi  généré au profit des entreprises locales plus de 178 milliards de FCFA de chiffres d’affaires dont près de 108 milliards de FCFA pour des entreprises au Sénégal.

A l’heure actuelle, le groupe Sonatel revendique plus de 3000 emplois directs et plus de 100 000 emplois indirects créés grâce à « une distribution commerciale étendue, à la sous-traitance et aux différents partenariats dynamiques », a conclu le texte.

Share Button