La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) et Nigerian Export-Import Bank (NEXIM), la banque nigériane d’import-export, annoncent, en marge d’un atelier de stratégie tenu au Caire entre le 5 et le 6 Février, la mise en œuvre d’un programme d’intervention conjoint pour soutenir la relance de la filière cacaoyère du Nigeria. Ce programme permettra à la première puissance pétrolière de l’Afrique de davantage multiplier ses exportations non-pétrolières génératrices de devises étrangères.

Les deux institutions, Afreximbank et la NEXIM, collaborerons avec les institutions et les parties prenantes appropriées pour faciliter l’émission d’instruments financiers destinés à l’importation d’intrants agricoles qui vont servir à renouveler les vergers avec des variétés à haut rendement, permettant ainsi d’accroitre la compétitivité du secteur.

L’institution financière adaptera également son Initiative Cacao Afrique (AFRICOIN) pour relever les défis actuels auxquels le secteur du cacao nigérian est confronté, a-t-il ajouté. Elle y associera d’autres institutions nigérianes de financement du développement ainsi que des banques commerciales pour soutenir le secteur.

“Cette intervention permettra au secteur du cacao Nigérian de retrouver sa place en tant que pourvoyeur de devises étrangères de premier plan pour le pays, de relancer les activités de transformation et de contribuer à la stabilité économique du Nigeria dans un contexte économique qui se caractérise par des difficultés de liquidités en devises étrangères,” a dit Dr. Benedict Oramah, Président d’ Afreximbank.

Ce contenu pourrait également vous intéresser