En kiosque du 15 février 2016 au 14 mars 2016


Dossier spécial présidentielles Bénin 2016

Interview exclusive de Lionel Zinsou, candidat aux élections présidentielles du Bénin. Il est sans conteste l’homme  qui a le plus agité le landerneau politique béninois ces derniers mois. Sa nomination au poste de premier ministre, sa désignation en tant que candidat unique des forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE, le parti au pouvoir) à la prochaine élection présidentielle et le ralliement de deux des plus grandes formations politique du pays à sa candidature ont fait couler beaucoup d’encre, de salive et de venin. Mais qu’en dit l’intéressé lui-même? «Je ne commenterai pas la polémique et je ne répondrai pas aux attaques.» annonce-t-il d’emblée en nous recevant dans sa résidence de Cotonou. Il est vrai qu’il est plus à l’aise dans le débat d’idées et c’est sur ce terrain qu’il nous entraîne assez vite. De l’emploi des jeunes, son cheval de bataille, au financement de l’Economie via la création d’un fonds souverain à partir des excédents de la sécurité sociale, en passant par l’amélioration des performances de l’administration, il dévoile une partie de sa vision pour le Bénin. (page 12 et 13)

Tour d’horizon des principaux candidats (page 14 et 15)

Début mars 2016, près de 4 millions de Béninois iront devant les urnes pour choisir le prochain président de la République. Avec 36 candidats retenus par la Commission électorale nationale autonome (Céna) pour succéder à Thomas Boni Yayi, le match électoral s’annonce très ouvert. Mais cinq d’entre eux retiendront l’attention.

Bilan 2006-2016 de l’étrange règne de Dr Boni et Mister Yayi. (page 15 et 16)


Exclusif: La Banque des BRICS entre en activité (page 8 et 9)

Dans cet entretien exclusif à Financial Afrik , Leslie Maasdorp, Vice-Président et Directeur Financier de la Nouvelle Banque de Développement (NDB), revient  sur les ambitions de cette grande institution. Créée exclusivement par des pays émergents, la NBD est de par son ADN une nouvelle alternative par rapport aux institutions classiques de développement. Les premiers recrutements démarrent en ce mois de février. Quand aux premiers décaissements, ils devront intervenir durant le second semestre de 2016.


-Temps forts:

Energie solaire: précisions à propos de Fonsis et de SenergyI (page 2)

-Evénements: 1000 participants aux  aux assemblées de la FANAF. (Entretien avec Roger Boa Jonhson, président du comité d’organisation des AG de la FANAF) (page 3 et page 9)


 

-La chronique de L’Afrique des Idées: Améliorer la performance fiscale pour financer le développement en Afrique (page 3)


 

L’éditorial de Adama Wade: la fin des institutions de Bretton Woods (page 5)


 

Finance:  Pour en finir avec les politiques économiques mimétiques en Afrique. ( Jean-Luc Koffi Vovor Directeur Associé Kusuntu Partners préconise une approche nouvelle).


 

UEMOA ET CEMAC convergences et divergences. Un focus sur ces entraves qui réduisent l’efficacité d’une monnaie unique. (page 10)


 

Mory Guéta CISSE , le retour glorieux d’un financier par vocation en Mauritanie.  L’ancien Administrateur Directeur Délégué de la BMCI et administrateur directeur général de Sunbeach Hotel & Resort et de l’International Bank for Commerce Banjul The Gambia, s’est entretenu avec Financial Afrik en livrant son sentiment sur le secteur bancaire et son impression d’investisseur dans le secteur touristique. (page 17 et 18)

 


Supplément Vivafrik sur le développement durable: (page 19-22)

Une26-Ousmane Amadou SY, fondateur et directeur exécutif, répond aux questions de VivAfrik sur sa stratégie de développement durable et l’apport de la société dans l’exécution du Plan Sénégal émergent (PSE).


 

Chronique de Pierre Delval:  La contrebande enfume la Convention anti-tabac de l’OMS. (page 23)


 

Entreprendre: si vous voulez aider un entrepreneur, commencez par lui payer ses factures,  lit-on dans la chronique du  réseau RDE (page 23)