Goal2_Hunger2_2015

Le gouvernement du Zimbabwe vient de bénéficier d’une aide alimentaire de la part du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) estimée à 60 millions de dollars, a indiqué représentant résident du PNUD aux diplomates pendant un appel international pour de la nourriture lancé par le gouvernement du Zimbabwe dans la capitale Harare le 10 fevrier.

Parajuli, représentant résident du PNUD à Harare, a indiqué que l’Organisation des nations unies (ONU) compte lever 130 millions de dollars d’aide alimentaire, au profit des pays de l’Afrique australe qui font constamment face à des pénuries de nourriture liées aux sécheresses de ces dernières années.

Le 9 février, le gouvernement du Zimbabwe a manifesté sa volonté de lever 1,5 milliards d’aide alimentaire pour éviter la crise alimentaire dans le pays. Les fonds mobilisés devraient faciliter l’importation de vivres, la réhabilitation des systèmes d’irrigation et de soutenir le bétail et les animaux sauvages.

Rappelons que la consommation annuelle du Zimbabwe est d’1,4 millions de tonnes de maïs. Selon les autorités, la sécheresse induite par le phénomène El Nino, a privé environ un quart de la population de nourriture. Il faudra donc importer jusqu’à 700 000 tonnes de maïs pour éviter la famine.

Par Abakaf Hamat

Ce contenu pourrait également vous intéresser