Les élus locaux du Sénégal se sont véritablement lancés à la recherche de fonds additionnels pour leurs communes. Ainsi, une délégation de l’Association des maires du Sénégal vient de séjourner à Yaoundé, la capitale camerounaise, où elle s’est notamment imprégnée des mécanismes de gestion du Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunal (Feicom), la banque des communes du Cameroun.

Apres les leçons reçues du Cameroun, les maires sénégalaises comptent organiser un colloque sur l’innovation dans le financement communal que Dakar, la capitale sénégalaise, abritera du 22 au 23 mars 2016. En effet, la banque des communes camerounaises prendra part à cette rencontre, a assuré Philippe Camille Akoa, le DG du Feicom.

Pour rappel, le Feicom est un organisme public chargé de collecter et de centraliser les centimes additionnels communaux, qu’il reverse ensuite aux communes camerounaises sous forme de financements de projets soumis par lesdites localités.

En plus des projets communautaires, le Feicom aide également les communes à prendre des participations dans certains projets industriels.

Ce contenu pourrait également vous intéresser